Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

14 juin 2007 4 14 /06 /juin /2007 09:13
Nicolas Domenach titre un article dans Marianne "Et si Sarkozy enterrait la Gauche ?". On a connu un journaliste plus inspiré et plus perspicace.
Il n'y a aucun risque.
Le vrai scoop est que la Gauche enterrera Nicolas Sarkozy, pas dans les semaines qui viennent mais lorsque le temps sera venu. Celui de la déception, des désillusions, des promesses non réalisées.
.
Il serait temps que l'on cesse de surestimer - travers occidental et surtout français - le rôle des individus, le rôle des campagnes électorales et des pressions médiatiques pouir inciter le bon peuple à suivre le droit chemin, c'est à dire le seul qui vaille, celui de la droite et de l'individualisme.
Surestimation du locus interne, sousestimation du locus externe.
Sarkozy était là au bon moment pour profiter d'une logique de situation à laquelle il a fort peu contribué contrairement aux affirmations répétées sur le génie manoeuvrier de cet individu.
Rien de nouveau sous le soleil, il ne fait que recycler les vieilles ficelles de VGE, Barre, Reagan, Bush, Berlusconi, Aznar...

Il n'a fait qu'accompagner un mouvement de fond momentané de l'opinion française.
Toutes les explications sur la prétendue faiblesse de Ségolène Royal, l'état de décomposition du PS ne rendent pas compte de ce qui se passe.
Il y a un potentiel de situation qui permet, tolère et supporte les extravagances de notre apprenti sorcier qui veut mettre en oeuvre les méthodes américaines de Reagan.
Lorsque les faits prouveront l'inanité de la plupart de ses remèdes miracles, l'opinion retrouvera sa lucidité et se détournera du charlatanisme ambiant.
Les soubresauts actuels de la gauche - déplaisants au demeurant - ne sont pas les signes annonciateurs de sa disparition.
Les hommes disparaissent, les idées, les valeurs restent. Notamment celles de la solidarité, de la raison et de la volonté d'agir pour un monde meilleur pour tous.

Partager cet article

Repost 0

commentaires