Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

7 novembre 2007 3 07 /11 /novembre /2007 08:47
Dernière prestation au Guilvinec dans un remake de Jean Lefebvre qui aurait été écrit par Coluche !

http://www.dailymotion.com/video/x3elg4_sarko-nouveau-clash_news


LES ÉDITOS DE MARIANNE

Sarkozy, une machine à péter les plombs

Quand Jean-François Kahn s'est interrogé à haute voix dans Marianne sur la psychologie du candidat, on a dit qu'il exagérait. Et pourtant !



 

Sarkozy, une machine à péter les plombs
 
Durant la campagne présidentielle, Nicolas Sarkozy aimait bien s'en prendre à un certain journal, qui avait fait étudier son cas par des « psys » (voir la couverture du numéro en question ci-contre)…

Il est apparu que, pour le moins, le candidat de l'UMP avait du mal à garder son sang-froid. On se souvient de l'épisode de la « racaille », abondamment commenté durant la campagne.
 

 

 

 

JFK et Marianne en avaient tiré une question, jugée alarmiste : Sarkozy est-il normal ?
Mais depuis son élection, en mai 2007, l'histoire s'accélère, les dérapages se multiplient…
Voici peu de temps, il n'avait pas pu s'empêcher de « traiter » son collaborateur David Martinon devant des millions de télespectateurs sur CBS.
 

 

 

 

Puis, il y a eu l'épisode des cheminots, où le président alterne tutoiement, fautes de français et un sensible énervement...
 

 

 

 

Et avec les marins-pêcheurs, Sarko joue les « zyva » de banlieue … avec quelques gros bras en renfort, tout de même….
 

 

 

 

Cela ne fait que six mois qu'il est notre Président. Faudra-t-il, avant la fin du quinquennat, le mettre en placement d'office, selon la loi créée en 1838 pour enfermer les malades mentaux potentiellement dangereux ? Selon la loi, il faudrait que ses proches en fassent la demande au préfet de la localité où vit l'impétrant. Allez, les proches collaborateurs, la famille, un peu de courage ! Il s'agit d'éviter un drame à notre pays : pouvons nous être dirigés par un homme qui propose de « descendre pour s'expliquer » à toute personne qui le conteste ?

Plus sérieusement, on notera que le Président n'a pas répondu à la personne qui l'interpelait sur l'augmentation de salaire qu'il s'est octroyée avec la complicité de l'Assemblée nationale. Il s'est contenté de le provoquer pour lui proposer une « explication ». On sent le Président excédé, hors de lui, incapable de se maitriser. Jusqu'où ira-t-il ? Un homme dans cet état est-il à même d'assumer la fonction qui est la sienne ?
 

Mardi 06 Novembre 2007 - 17:48
Philippe Cohen
Lu 8286 fois



Vos réactions

Partager cet article

Repost 0

commentaires

NM 07/11/2007 14:24

Entièrement d'accord, ce type a vraiment l'air d'un voyou, pas d'un chef d'état... à voir aussi : le blog de pps