Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

11 mai 2011 3 11 /05 /mai /2011 10:02

Des troyens à Paris au XIXème siècle


Des membres de la famille de Napoléon Ambroise Cottet ont habité pendant quelques décennies de 1860 à 1881 le 18ème arrondissement de Paris au pied de la butte du Sacré Coeur.
Sa fille Anna Charlotte habitait au 9 de la cité Véron à côté du Moulin Rouge avec son mari Louis Nicolas Gervais bonnetier, elle était institutrice et donnait des leçons à domicile. La première femme de Napoléon Ambroise Cottet, Elisabeth Morel, y est morte le 2 novembre 1875 selon la déclaration faite à l'état civil par son gendre et un bonnetier aubois Ernest Lebrun qui habitait à proximité 1, rue Burq ( boutique Petit-Bateau en 2011).

Anna Charlotte Cottet est décédée le 28 janvier 1881 au 2 rue Ramey, à l'âge de 47 ans. Elle exerçait alors la profession d'herboriste selon la déclaration faite par son mari et un autre bonnetier qui résidait rue d'Orsel dans le quartier du Marché Sain-Pierre.
Curieusement, il existe encore une vieille pharmacie herboristerie en cet endroit. L'herboristerie de M. André Zrbi.

Some relatives of Napoléon Ambroise Cottet had lived in Paris near Montmartre from 1860 to 1881.
His daughter Anna Charlotte lived 9, cité Véron, a small lane close to the Moulin Rouge, with her husband Louis Nicolas Gervais, hosiery worker. She was a teacher. The first wife of Napoléon Ambroise died in her appartment on the 2nd November 1875 as it was certified on the death register by her son-in-law and another hosiery worker living 1 rue Burq ( which is today the address of a "boutique Petit-Bateau" - hosiery products from Troyes).
Anna Charlotte Cottet died 28th January 1881, 2 rue Ramey, 47 years old. She was a herbalist according the declaration signed by her husband and another hosiery worker living rue d'Orsel in the quarter Marché Saint Pierre.
Today, there is a very old herbalist store 2 rue Ramey - a strangeness " Bizarre, bizarre" 'You've said bizarre my cousin".

Partager cet article

Repost 0

commentaires