Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

27 novembre 2011 7 27 /11 /novembre /2011 10:54

Hommage à Danielle Mitterrand à Auvers-sur-Oise

Maryam Radjavi : la Résistance iranienne partage la douleur profonde du peuple français

CNRI - En dernier hommage à Danielle Mitterrand et pour saluer les nobles valeurs qu’incarnait cette grande Dame, jeudi 24 novembre, une cérémonie funèbre a été organisée au siège du CNRI à Auvers-sur-Oise, dans le nord de Paris, en présence de Maryam Radjavi, présidente élue de la résistance iranienne.

Cette cérémonie réunissait des amis et des collaborateurs de Danielle Mitterrand, notamment Michel Joli, le secrétaire général de la Fondation France Libertés, des personnalités comme Sid Ahmed Ghozali, ancien premier ministre algérien, Anne-Marie Lizin ancienne présidente du sénat belge, Alain Vivien, ancien secrétaire d’Etat et président de la commission interministérielle de lutte contre les sectes, Jean-Pierre Béquet, maire d’Auvers-sur-Oise, Maurice Boscavert, maire de Taverny, Mgr Jacques Gaillot, l’ancien bâtonnier du Val d’Oise, Gilles Paruelle, ainsi que des membres et des présidents de commissions du CNRI ainsi que de nombreux Français et Iraniens.

Dans une brève allocution, Mme Radjavi a une fois de plus présenté ses condoléances à la famille de Danielle Mitterrand, aux responsables et au personnel de France Libertés et au peuple français. « Avec tous les habitants d’Achraf, et les membres de la Résistance iranienne je partage la douleur profonde du peuple français », a dit, peinée, Mme Radjavi avant d’ajouter : « Danielle appartient à la France, au monde entier et à l’humanité. En fait, elle n’était pas seulement la première Dame de France, mais la première Dame des droits de l’homme dans le monde »

« Dès 17 ans, notre chère Danielle a choisi d’entrer dans les rangs de la résistance française pour combattre les nazis et depuis elle n’a jamais cessé, et a été un grand soutien de François Mitterrand. A cause de sa positon, elle a connu, comme elle disait, les tapis rouges de ce monde, mais c’est avec tout ça qu’elle a compris qu’il fallait se battre de plus en plus en faveur des opprimées, des oubliés et des victimes de l’injustice. » « Cette conscience éveillée qui voulait, comme elle disait, témoigner de la dévastation du monde par le pouvoir et la richesse. Ce courage impressionnant qui a défié les puissances en faveur de la justice. Cette humanité généreuse et sage, et cet esprit révolté et impatient n’est pas mort. Elle continuera son combat. Elle était le vrai symbole de la liberté, l’égalité et la fraternité de la France. Oui, je la vois parmi les Français qui se dressent aux cotés des opprimés et parmi toutes les femmes et tous les hommes épris de liberté dans le monde. »

A de multiples reprises Danielle Mitterrand avait apporté son soutien à la résistance iranienne, et s’était rendu au siège du CNRI plusieurs fois à Auvers-sur-Oise. Sa présence le 20 juin 2003 devant ce site, trois jours après la rafle honteuse de la police française le 17 juin

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 24 novembre 2011

Partager cet article

Repost 0

commentaires