Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

22 octobre 2012 1 22 /10 /octobre /2012 13:50
Posted by Picasa

Le Cerf d'Amérique du sculpteur Pierre-Louis Rouillard, au rond-point des Bas-Fourneaux de Saint Dizier.
Fonte d'art de Sommevoire d'après le modèle de la fonderie du Val d'Osne.
Pierre-Louis Rouillard (1820-1881), sculpteur animalier, élève de Cortot, célèbre pour ses oeuvres en fonte de fer réalisées par la fonderie du Val d'Osne.
Repost 0
18 octobre 2012 4 18 /10 /octobre /2012 13:02

Promenade dans Radonvilliers sur Google view

 
 


L'application Google view permet de faire un retour arrière de plusieurs années et de parcourir les rues du village à la fin des années 2000. Voici quelques photos, captures d'écran.
Bonne promenade !

Owing to Google view one may come back some years ago and stroll along the streets of the village Radonvilliers. Here are some pics shot from a screen.
Repost 0
16 octobre 2012 2 16 /10 /octobre /2012 17:40
Repost 0
12 octobre 2012 5 12 /10 /octobre /2012 18:38

vendredi 12 octobre 2012



Nouveautés-confections, Veuve Bertrand Vogelweld en 1900.
Bijoutier-joaillier en 2012.
Mais toujours la même porte.
Posted by Picasa
Repost 0
4 octobre 2012 4 04 /10 /octobre /2012 18:14


Le "Cercle d'eau" à l'origine en 1993
Ensemble ornemental au départ du canal de restitution à partir du lac du Temple à Mathaux L'Etape vers l'Aube, composé d'un vaste cercle de 56 mètres de diamètre, d'un anneau d'or en fonte de bronze parcouru par l'eau.
En son centre, des miroirs de différentes dimensions représentent le ciel au solstice d'été.
Au sein de la galerie de restitution se situe "un miroir absolu" en forme de barque renversée.
Sur la digue, des poissons en bronze posés à même la roche évoquent les douze espèces qui peuplent les eaux du lac.
Réalisé par deux architectes Philippe Denicourt et Bruno Dubois, et deux sculpteurs Patrice Alexandre et Sylvia Lacaisse, cette oeuvre était une commande de l'IIBRBS. L'entreprise GHM, descendante de la fonderie Antoine Durenne, avait réalisé la fonte d'art.

En 2012

Les poissons ont disparu, quelques pièces de la circonférence du cercle ont été subtilisées et n'ont pas été remplacées, ainsi que les miroirs représentant le ciel au solstice d'été.
Posted by Picasa
Repost 0
22 septembre 2012 6 22 /09 /septembre /2012 10:27


Deux statues de Hélène Bertaux, provenant de la fonderie Durenne de Sommevoire, dans le parc Linet à Montier en Der (52). Elles font partie d'un ensemble sur les quatre saisons.




Hélène Bertaux (1825-1909)




En 1909 disparaissait à Saint-Michel de Chavaignes (Sarthe), quasi oubliée, la sculptrice Hélène Bertaux (née Joséphine Charlotte Hélène Pilate), plus connue sous le nom d'artiste de Mme Léon Bertaux (prénom de son second mari, épousé en 1866).

Issue d'un milieu modeste, et formée au départ dans l'atelier de son beau-père Pierre Hébert, elle souhaita rapidement offrir aux femmes attirées par la sculpure un enseignement digne de ce nom et financièrement abordable, en ouvrant dès 1873 un atelier de modelage, puis un atelier de sculpture pour femmes en 1880. Elle fut également la fondatrice (en 1881) et la première présidente de l'Union des Femmes Peintres et Sculpteurs (U.F.P.S.), reconnue d'utilité publique en 1892.



Bravant les interdits, son opiniâtreté permit à ses consœurs d'entrer enfin à l'Ecole nationale des Beaux-Arts de Paris à partir de 1897, puis de concourir au Prix de Rome à partir de 1903. Elle devint également en 1896 l'unique membre féminin du jury de sculpture du Salon des Artistes Français.



Elle reçut de nombreuses commandes pour le décor d'édifices publics dont notamment une statue en pied du peintre Chardin pour une des façades de l'Hôtel de Ville de Paris, deux frontons pour le nouveau Louvre ("La Navigation" et la "Législation"), deux bustes pour l'opéra Garnier, et une fontaine monumentale à Amiens.



Son "Jeune gaulois prisonnier" (plâtre de 1864, marbre de 1867, bronze d'avant 1874) mérite attention : à une époque où les femmes n'avaient pas encore accès aux cours de nus et d'anatomie, il est sans doute l'un des plus anciens nus d'homme, jamais sculpté par une femme...

Sa "Jeune fille au bain" (marbre de 1876) eut un énorme succès et elle fut la 1ère femme sculptrice à obtenir une médaille d'Or de 1ère classe pour le plâtre de sa "Psyché sous l'empire du mystère" lors de l'Exposition Universelle de 1889 (une petite révolution... tout comme l'avait été la médaille d'Honneur de Rosa Bonheur, en tant que peintre femme, à l'exposition universelle de 1855)



Elle participa, enfin, activement à la grande Exposition Internationale de Chicago de 1893.





par Mathilde Huet - mai 2009
Repost 0
16 septembre 2012 7 16 /09 /septembre /2012 10:22

link

Louis Partout, né à Radonvilliers, a épousé le 9 avril 1872 au Petit-Mesnil, Marie Darnet, demoiselle de magasin chez le marchand de Chaussures Edouard Colonval au 1 rue de l'Hôtel de ville. Au recensement de la population de Troyes de 1872, ils apparaissent au 2, rue de l'Hôtel de ville, Louis Partout exerçant le métier de limonadier avec sa femme Marie et son frère Isidore Partout. Les familles Partout et Darnet géreront le café Partout, qui apparait sur plusieurs cartes postales, pendant un demi-siècle, jusqu'au milieu des années 1920.


La rue de l'Hôtel de ville s'appelle désormais rue Georges Clémenceau. Le café Partout est devenu une pharmacie et le magasin de chaussures Colonval est un bureau de tabac, distributeur de journaux.

Louis Partout, born in Radonvilliers, married Marie Darnet, on the 9th April 1872 in the village Petit-Mesnil.
Marie Darnet was a seller in the shoe shop of M. Colonval 1, street Hôtel de Ville (City hall street).
Some months after, on the census 1872 for Troyes, Louis Partout was described as a 37 years old man, "limonadier" (lemon juice maker, in fact a café patron) with his wife Maria and his brother Isidore partout on the 2, rue Hôtel de Ville. For half a century, up to the middle of the years 1920,the two families Partout and Darnet, were the owners of a "Café Partout" which can be seen on several postcards.
The name of the street has changed, rue Georges Clémenceau. The café Partout is a drugstore, the shoe shop on the other side of the street, is a tobacconist's selling newspapers.
Repost 0
3 septembre 2012 1 03 /09 /septembre /2012 17:20

Repost 0
1 septembre 2012 6 01 /09 /septembre /2012 12:56

 


Repost 0
14 août 2012 2 14 /08 /août /2012 17:21

 

L'oranger des osages (maclura pomifera) du jardin de Chevreuse à Troyes avec ses nouveaux fruits.

 

 

Bois d'arc or osage-orange tree with its fruits in the Chevreuse public garden in Troyes.

Repost 0