Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

22 novembre 2010 1 22 /11 /novembre /2010 11:26

L'Ensam : lance une souscription

 

 

Publié par le journal l’UNION

le jeudi 18 novembre 2010 à 09H38

 

Le porche des Naïades a 150 ans.

 

chalons-cour-des-naiades.jpg

 

CHÂLONS-EN-CHAMPAGNE (Marne). Signe des temps, même l’Ensam, prestigieuse institution en est réduite à tendre la main pour rénover ses bâtiments. Les dons des particuliers et des entreprises permettront de rafraîchir le porche des Naïades.

Le plus ancien centre de l'École nationale des Arts et Métiers (Ensam), celui de Châlons, a décidé de lancer une souscription publique pour restaurer une partie de ses bâtiments. Des bons spécifiques viennent d'être imprimés, ils seront distribués à partir de samedi, jour où les portes du centre s'ouvriront exceptionnellement aux Châlonnais (dès 9 heures).
L'opération, exceptionnelle, en dit long sur les contraintes financières actuelles. Il s'agit, pour la direction de l'Ensam, d'accélérer la rénovation de son patrimoine bâti. L'entretien est de plus en plus lourd à supporter. Les dons des particuliers et des entreprises seront versés à la fondation du Patrimoine, qui reversera ensuite la somme à l'Ensam. L'argent financera la réfection du porche des Naïades, l'une des plus prestigieuses constructions de l'École. « Un chantier prioritaire, explique la direction de l'Ensam. Ce porche est contigu à l'ancien grand Séminaire (entièrement ravalé) et présente un indéniable intérêt architectural. Son état de délabrement choque à côté de la façade restaurée. De plus, il présente un risque certain pour la sécurité, vu l'état des maçonneries ». L'école rénove peu à peu l'ensemble de ses bâtiments. Elle vient notamment de les rendre accessibles aux handicapés, pour s'adapter à la nouvelle législation. Ces initiatives ont un coût très important.

« Par avance, nous vous remercions »


« L'objectif est de recueillir 70 000 euros », souligne le responsable financier, Patrice Capron, qui précise que les dons à la fondation du Patrimoine ouvrent droit à une réduction de l'impôt sur le revenu (à hauteur de 66 % du don et dans la limite de 20 % du revenu imposable) ou de l'impôt sur la fortune.

Réduction d'impôt


Pour les entreprises, cette réduction existe aussi (jusqu'à 60 % du don, sans excéder 5 pour mille du chiffre d'affaires). « Par avance, nous vous remercions », conclut la brochure annonçant l'appel aux dons.
Ces précisions laissent un goût étrange. Comme si l'établissement, dont les efforts financiers se concentrent sur la formation des ingénieurs et la recherche, avait du mal à remplir la marmite…
« Cette convention de souscription est un moyen d'ouvrir l'école au public, dans un but citoyen », tente le service de communication de l'établissement, en toute dignité. Difficile, tout de même, de ne pas voir la signification d'un tel geste, qui ressemble fort à un SOS.
Érigé entre 1860 et 1863, le Porche des Naïades servait autrefois d'accès à la logistique. Il doit peut-être son nom aux Quat'z'arts qui, dans un élan potache, l'auraient ainsi surnommé en référence aux lavandières qui s'activaient non loin de là… Les corniches, le plafond, les pierres elles-mêmes attendent une cure de jouvence.

Sébastien LAPORTE


Un ensemble architectural exceptionnel

Le plus ancien bâtiment de l’Ensam a été construit dans le 4e quart du XVIIe siècle, il s’agit de l’ancien couvent des Dames Régentes, installé à Châlons-en-Champagne par l’évêque Félix de Vialard de Herse. Le couvent est fermé dès la Révolution.
À partir de 1806, « ces bâtiments sont réunis à ceux du grand séminaire pour abriter, à l’initiative de Napoléon Ier, l’École des Arts et Métiers créée en 1780 par le duc François de la Rochefoucauld-Liancourt », explique la direction de l’Ensam. Entre 1853 et 1854, l’architecte Charles-Edouard Isabelle restaure les édifices. Les parties anciennes de l’École sont inscrites à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques.

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

fanny 03/12/2010 11:41



bonjour sur la photos s'est ma fille ( trop belle ma puce), je voulais voir l'emission mais nous n'avons pu le voir ni l'enregistré!! s'avez vous ou je pourrais voir cette emissions car je ne
trouve pas sur internet merci